Manque de sommeil et temps d’écran : quelles relations ?

Manque de sommeil et temps d’écran : quelles relations ?

Aujourd’hui, on ne peut plus se passer de la technologie. En effet, elle nous suit partout où l’on va. À la maison, au travail, à la salle de sport,  la technologie est omniprésente. Certes, la numérique simplifie énormément la vie, mais des études ont montré que le temps d’écran peut avoir des impacts sur la santé, particulièrement sur le sommeil. Dans cet article, on va essayer d’en savoir davantage sur les liens entre l’exposition à l’écran et le trouble du sommeil.

Les relations entre le temps d’écran et le manque de sommeil

Selon les professionnels de santé, les écrans nuisent au sommeil. En effet, de plus en plus de Français n’arrivent plus à dormir plus de 6 heures par nuit puisque leurs nuits sont agitées par les écrans. Il faut noter qu’une longue exposition à l’écran peut perturber le cycle du sommeil. Une étude datant de 2016 a affirmé que 8 individus sur 10 utilisent un écran après avoir mangé. Et que, plus de 30% des Français regardent la télé dans leur lit avant de se coucher. Toutes ces mauvaises habitudes ont des impacts sur le cerveau. En effet, le fait d’utiliser des écrans avant d’aller au lit envoie un message paradoxal au cerveau. Et c’est à la fois un signal d’endormissement et d’éveil. Selon Patrick Lemoine, psychiatre et docteur en neurosciences, auteur de Dormez, le programme complet pour en finir avec l’insomnie : Regarder une émission, tchatter, cela stimule.  Alors que le soir, le corps doit lâcher prise. Or cette stimulation, on en devient accro. Le Centre de médecine du travail et de santé au travail affirme aussi que la fameuse lumière bleue émise par les écrans perturbe l’horloge biologique. En effet, cette dernière envoie un message au cerveau comme quoi il fait encore jour. D’où la nécessité de se débarrasser des écrans avant d’aller se coucher.

Comment limiter les impacts des écrans sur le sommeil ?

manque de sommeil
crédits : pixabay

Pour éviter que les écrans ne nuisent à la qualité du sommeil, le mieux serait de commencer par limiter le temps de smartphone. Il faut savoir que c’est l’un des écrans qu’on tient le plus proche de nos yeux. Son impact sur la rétine est donc très important par rapport à la télé et à l’ordinateur. La tablette est également à bannir puisque son écran est plus grand. S’il faut absolument divertir l’esprit, il y a la liseuse. L’objectif étant d’éviter les appareils qui peuvent projeter des lumières sur la rétine. Enfin, selon notre psychiatre et docteur en neurosciences, il est important de se donner un cadre. « Le sommeil est une barrière tangible. On a tendance à rogner sur son temps de sommeil pour avoir des journées plus longues, mais c’est un très mauvais calcul car les inconvénients à manquer de sommeil sont beaucoup plus grands » affirme-t-il. Après le dîner, il faut donc éviter tous les écrans, sauf la TV si c’est vraiment nécessaire. Il faut préciser que le manque de sommeil peut avoir différents impacts comme les sauts d’humeur, le manque de concentration, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.