Quel grinder choisir ?

Quel grinder choisir ?

Broyeur à tabac, moulin à herbes ou effriteur, le grinder est un accessoire indispensable pour les adeptes des roulées. C’est un outil qui permet d’effriter le tabac, le CBD ou encore les herbes aromatiques, qu’il soit électrique, manuel, en métal, en bois ou en plastique… Si vous avez besoin d’un grinder avec aimant, suivez nos conseils pour bien choisir.

Les différents types de grinder

Mini hachoir, le grinder en vente sur fumeur 420 est disponible en différents modèles. Il y a le grinder carte qui est plus discret et plus pratique. Il est possible de le ranger dans le portefeuille, mais attention aux doigts. Le grinder classique avec 3 ou 4 parties : le premier vient avec un tamis pour la filtration des fines particules, et le second est complété par un espace de stockage. Le grinder manivelle ou moulin simplifie le broyage grâce à des mouvements circulaires. Donc, il faut un minimum d’efforts pour la rotation des différentes parties et pour le fonctionnement de la manivelle. Certains modèles ont un filtre ainsi qu’un réservoir. Ce type de grinder est disponible en différentes matières, formes et couleurs. Le grinder électrique est utile si on a beaucoup de matières à broyer, car il ne demande aucun effort pour le broyage. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour rendre les matières dans la chambre de broyage plus fines et plus homogènes. Il est proposé avec des formes plus originales.

Les matériaux

Le grinder est réalisé avec différents types de matériaux. Cependant, c’est le bois qui séduit le plus les puristes. En effet, c’est souvent un objet artisanal fait avec du bois précieux et des clous pour les dents. Il a un fonctionnement manuel basique, mais les décorations sont en général très ethniques. L’atout du grinder en bois est sa taille assez petite, sa facilité de transport et sa résistance dans le temps. Mais on trouve aussi des modèles en acrylique. Gingers d’entrée de gamme, ils se déclinent en différents coloris, mais ils n’ont pas une bonne longévité. Pour les grinders en métal, ils ont l’avantage d’être solides et abordables. Ils embarquent un filtre polinator. Les modèles en alu sont les plus durables cependant, ils sont chers à l’achat. Leur fabrication est assistée par ordinateur. Pour les grinders en plastique, ils sont moins chers, basiques et efficaces. Toutefois, ils peuvent se casser suite à une chute.

Les dents

ginder
Crédits : Pixabay

Actuellement, il est rare de trouver des grinders avec des dents cloutées ou en pic, car ils ne sont pas pratiques. On les trouvait sur les premières modèles. Néanmoins, ils sont légers. Maintenant, on trouve facilement des modèles avec des dents en losange très aiguisées (grinders aluminium ou en métal) et des dents de requins (grinders en acrylique). Ces dernières sont en forme de petites pyramides particulièrement résistantes. À noter que les dents en losange sont les plus répandues puisqu’elles coupent finement tout en donnant un broyage très efficace. Résistantes et parfaitement aiguisées, les dents en aileront sont capables de bien découper les herbes et le tabac. Les dents en lames concernent les grinders électriques. Elles fonctionnent comme un mixeur. Notons encore les dents en râpe et en trapèze ainsi que les grinders sans dents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.