Tout savoir sur le château de la comtesse de Ségur

Tout savoir sur le château de la comtesse de Ségur

De son vrai nom, Sophie Rostopchine, née en Russie en 1799 et installée en France en 1817, l’histoire de la comtesse Ségur et de son château est assez atypique. Aujourd’hui entrées dans le patrimoine culturel et touristique français, de nombreuses œuvres de la comtesse de Ségur continuent d’être très appréciées par la communauté littéraire. Revoyons l’histoire épique de ce chapitre de la littérature française. 

Un château historique

L’histoire du château est celle de la comtesse elle-même. Acquis en 1821 par un jeune couple à Aube, la comtesse et son époux, le couple donnera naissance à quatre enfants ce qui fait le bonheur de la comtesse. Mais très vite son époux devient absent de manière répétée et la comtesse se concentre alors sur ses enfants en écrivant de petites histoires qu’elle leur raconte. Quelques années plus tard, elle entre dans la littérature alors âgée de 57 ans. Durant toutes ses rédactions, elle a puisé son inspiration dans sa famille, mais surtout dans le château. En 1872 le château est vendu et la comtesse va s’installer à Paris où elle décède en 1974. Cette partie de sa vie, on retiendra que le château a été un catalyseur de son sens de la littérature. Rendez-vous sur ornetouristisme.com/visites-loisirs/ pour découvrir ce magnifique château.

Une œuvre éternelle

Quelques années plus tard, en 1981, à la demande de son arrière-petite-fille Arlette de Pitray, un musée a été créé par l’association des amis de la comtesse de Ségur. Situé dans l’ancien presbytère, ce musée rassemble les informations, pièces et documents sur la comtesse de Ségur. Le but étant ici de présenter un ensemble de souvenirs et de documents sur la comtesse. Par ailleurs, différentes expositions annuelles continuent d’exposer ses œuvres. Le château de la comtesse est aujourd’hui devenu un institut médico-pédagogique, mais pourrait-on imaginer que ce château revienne à la comtesse et y recueillir son musée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.