Les erreurs les plus courantes dans les paris sur le football

Les erreurs les plus courantes dans les paris sur le football

Les paris sportifs sur le football sont un bon moyen de vivre intensément sa passion. Mieux, ils vous permettent de la rentabiliser. Ils génèrent beaucoup d’engouement et drainent des millions de personnes. Dans le même temps, il est aisé de constater quelques erreurs récurrentes, commises par la plupart des parieurs.

Parier en se basant sur les cotes proposées par les lignes de bookmaker

Nombreux sont les parieurs débutants qui ont comme réflexe de regarder les cotes proposées par les lignes de bookmakers. Normalement, il ne s’agit pas d’un mauvais réflexe, mais c’est le fait de ne considérer que ces cotes pour prendre des décisions de paris sportifs qui est le véritable problème. Cela apparaît comme une solution de facilité. Grâce à elle, vous n’avez pas à mener d’analyse poussée sur un quelconque évènement sportif. Vous choisissez simplement la cote la plus faible. Il peut arriver que cela vous fasse gagner, mais bien souvent les paris effectués sans aucune analyse se soldent par des échecs.

Il vous faut donc vous munir de bons outils afin de pouvoir parier comme un expérimenté. Il peut par exemple s’agir d’un Comparateur de paris sportifs en France, qui vous aide à analyser et à miser comme un vrai pro. C’est l’un des moyens les plus sûrs de ne pas tomber dans le piège des bookmakers qui mettent des cotes qui ne reflètent pas toujours la réalité entre deux équipes. En outre, même quand il arrive que votre pari sur les favoris gagne, le gain n’est souvent pas suffisant. La conséquence directe est qu’il vous faut gagner plusieurs fois pour espérer vous faire une véritable cagnotte.

Ne pas bien exploiter les Freebies

À diverses occasions, il arrive que les bookmakers offrent des cadeaux aux parieurs qui remplissent certaines conditions. Pour pouvoir exploiter au mieux ces Freebies, il est impératif de ne pas se laisser guider par l’émotion. Par exemple, pour gagner il faut parfois miser contre son équipe favorite. Cela peut sembler banal, mais c’est une chose qui demande une certaine objectivité dans les analyses avant le pari. À un moment ou à un autre, si vous constatez que vos sentiments vont prendre le dessus sur votre raison, n’hésitez pas à mettre en suspens vos paris.

Une bonne utilisation des freebies peut vous faire gagner de l’argent que vous allez pouvoir utiliser ou retirer sur votre compte. Elle représente alors une opportunité de se faire plus d’argent.

Ne pas savoir espacer le temps de retrait et celui de dépôt

« Savoir s’arrêter », c’est sans aucun doute l’un des plus grands défis auxquels doivent faire face la majorité des parieurs. Très souvent, après avoir réalisé un pari gagnant, on a tendance à vouloir en gagner plus (toujours plus). La conséquence directe est qu’après avoir retiré le gain, on effectue encore un autre dépôt. Il est aussi remarqué qu’après ce temps de retrait, beaucoup de parieurs veulent miser encore plus gros et « surfer sur la bonne vague ».

Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir tout puissant après une victoire, il ne faut pas commettre l’erreur de forcer la mise. Ne la faites pas, même si vous tombez sur une information qui vous semble infaillible, car rassurez-vous :

  • il n’y a aucune certitude sur les informations dans l’univers des paris sportifs ;
  • en cas d’échec, vous allez être sûrement tenté par l’idée de vous refaire ;
  • si vous ne faites pas attention, cela peut vite être le début de la descente aux enfers pour vous.

Retenez donc qu’il est beaucoup plus facile d’échouer que de réussir dans le milieu des paris sportifs.

Ne pas utiliser correctement les bonus gratuits

Les bonus gratuits constituent un excellent moyen à la fois de minimiser les risques que vous prenez et de gagner plus gros. Rassurez-vous, il n’est pas question de gagner de l’argent de manière illicite. Tout se passe sous l’œil avisé de l’Autorité Nationale des Jeux, responsable de la délivrance de licence aux bookmakers. Préparer vous donc en toute quiétude à tirer profit des bonus gratuits. Il peut par exemple s’agir de bonus sur votre premier dépôt (pour les débutants). Si tel est le cas, vous avez une opportunité de prendre un envol dès vos premiers paris.

Il faut être honnête, pour pouvoir exploiter le plein potentiel de ce type de bonus, vous avez besoin d’avoir un bon capital de départ. En effet, il est utopique de vouloir minimiser les risques, placer un faible montant de pari et espérer gagner une grande cagnotte. Même avec un important capital de départ, il n’est pas toujours évident de toucher un gros pactole dès les premiers jeux.

Jouer tous les jours et réaliser des paris combinés

La plupart des parieurs qui ont su tirer leur épingle du jeu ont en commun le fait qu’ils évitent les paris combinés. Ces derniers impliquent beaucoup plus de risques. Ne vous étonnez pas de voir qu’à chaque fois, un élément (au minimum) de votre pari combiné ne passe pas. Plutôt que de vous morfondre et de ruminer sur le fait qu’avec tel ou tel choix vous auriez pu gagner, optez pour des paris plus simples.

Par exemple, vous pouvez choisir de miser séparément sur les victoires des équipes les plus en vue de la ligue. De tels paris comportent évidemment moins de risques.

Enfin, ne faites pas l’erreur de croire que vous pouvez avoir de la chance tous les jours. Vos paris doivent être calculés et espacés dans le temps. Ne jouez pas de manière compulsive, la patience est l’une des meilleures armes dont vous disposez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.