Vétérinaire : l’essentiel à retenir sur ses missions

Vétérinaire : l’essentiel à retenir sur ses missions

Les vétérinaires sont devenus aussi indispensables pour les animaux que les médecins pour les hommes. En effet, la santé animale est aussi complexe que celle de l’homme. Il faut donc un professionnel capable de prodiguer soins et conseils pour les maintenir en forme.  Ici, nous vous présentons les nombreuses missions de ces professionnels.

Soigner les animaux

Être en mesure de donner des soins aux animaux est la première attente consignée dans les Offres d’emploi vétérinaire. À ce titre, il est chargé de poser le diagnostic et de déterminer le traitement adéquat. Il procède ensuite aux soins et donne des directives de prévention. Ces dernières peuvent être des vaccins ou des conseils à appliquer par le propriétaire de l’animal.  Bien souvent, le vétérinaire est amené à faire des analyses biologiques pour être sûr de son diagnostic. Les maladies courantes mises de côté, il se doit d’être assez polyvalent. Cela implique qu’il fasse des opérations chirurgicales, les radiographies, etc.
Un vétérinaire de campagne est plus souvent confronté à des animaux de ferme. Ceci ne l’exempte pas de prodiguer des soins à des chiens par exemple.
Tout comme les humains, les animaux ont leurs propres cycles de reproduction. Les vétérinaires sont donc souvent amenés à résoudre des problèmes de fécondité, d’ablation, de stérilisation, d’insémination. Les mises basses compliquées font également partie de leur domaine d’intervention.

Donner des conseils alimentaires

L’une des missions du vétérinaire est d’orienter les propriétaires d’animaux vers les meilleurs choix alimentaires pour leurs protégés. Ainsi, ils peuvent établir des diagnostics de rééquilibrage alimentaire.

Veiller au respect de la règlementation

Ceci est important non seulement pour la protection animale, mais égale pour la santé publique. Dans ce cas, le vétérinaire exerce au sein des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).  Les activités concernées sont dans les secteurs suivants :

  • L’hygiène alimentaire (transport, distribution et production) ;
  • Les recherches de perfectionnement ;
  • La santé et la lutte pour la protection de l’espèce animale ;
  • L’enseignement.

Les missions de l’assistant-vétérinaire

Une fonction très liée à celle de vétérinaire est l’assistanat vétérinaire. L’assistant-vétérinaire fait office de secrétaire. Il  s’occupe de recevoir les clients et participe aux soins. Ainsi, il peut être chargé de maintenir l’animal pendant que le vétérinaire lui administre le traitement ou procéder aux prélèvements de sang.
Le métier de vétérinaire est assez vaste. Le professionnel peut se spécialiser en vétérinaire canin, en rural, en agroalimentaire, en industrie pharmaceutique, en laboratoire.  De cette façon, les rôles et missions sont pléthore. Certains peuvent donc procurer de l’acupuncture, de la biothérapie ainsi que de multiples autres soins en étroite relation avec les exigences de sa spécialité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.