Les NATU, ce qu’il faut en savoir

Les NATU, ce qu’il faut en savoir

Né au cours de l’été 2015, l’acronyme anglo-saxon NATU est utilisé pour désigner Netflix, Airbnb, Tesla et Uber, ces cadors de l’écosystème numérique américain et mondial qui ont suivi les GAFAM. Même si la concurrence tend à se développer, ils ont su se faire un nom pour être aujourd’hui des leaders dans leurs domaines respectifs. Voici les détails sur la situation des entreprises du NATU.

Rappel sur les entreprises du NATU !

Les quatre entreprises formant l’acronyme ont la particularité d’avoir un business model totalement différent de celui qu’on connaissait, notamment celui des GAFAM. De plus, elles sont les précurseures et figures emblématiques de l’innovation disruptive qu’a connue l’économie numérique ces dernières années. Cette disruption numérique est devenue l’affaire de toutes les entreprises à succès nées au cours de la moitié de la décennie.

Né en 1997, Netflix s’est spécialisé dans le streaming vidéo. Avec son slogan « Welcome Home », Airbnb né en 2008 a comme spécialité la location à durée limitée de logement (chambres, appartements ou maisons). Quant à Tesla qui a été fondé en 2003, le cœur de métier de l’entreprise situé dans le secteur automobile est la commercialisation de véhicules électriques haut de gamme. Pour finir, Uber  est né en 2009. Avec à ses débuts la mise en relation des utilisateurs (clients) avec des conducteurs, l’entreprise a commencé à se diversifier en 2015 en proposant des services de livraison de repas.

L’évolution des NATU

Autrefois, ces entreprises avaient le monopole sur leurs marchés respectifs et évoluaient à une vitesse ahurissante.  Aujourd’hui, elles connaissent une concurrence de plus en plus rude pour les uns et des difficultés liées à la pandémie pour les autres. Leur cheval de bataille ? Une amélioration continue et soutenue de leurs offres, services et/ou produits de sorte à avoir une longueur d’avance suffisante. Pour contrer ces concurrents qui affluent (Amazon Prime Video, Apple TV+, Disney+ et autres) et rester en tête, Netflix renforce sa production de films et séries originaux.

Airbnb, l’entreprise spécialisée dans la location de logements entre particuliers qui est né d’une crise connaît de grandes difficultés dues à la pandémie du coronavirus. En rendant les activités moins florissantes du fait de la méfiance qu’elle engendre entre propriétaires et locataires, elle complique l’entrée en bourse annoncée par l’entreprise.

En moins de deux décennies, Tesla s’est imposé dans le secteur de l’automobile, devant les grands noms comme Volkswagen, General Motors et même Toyota en bourse. La marque a révolutionné le monde de l’automobile pour aujourd’hui être « le plus important groupe automobile au monde » selon la banque Morgan Stanley. Pour ce qui est d’Uber, l’entreprise a été frappée de plein fouet par la crise et elle est soutenue par sa branche de livraison de repas UberEats. Sa rentabilité tant espérée pour fin 2020 devra donc attendre quelques trimestres de plus. Comme quoi, aussi influentes qu’elles soient, ces enseignes connaissent des moments de gloire et des moments difficiles.

Toutefois, bien que passant par des moments difficiles (pour certains), ces entreprises sont et demeurent très influentes dans le monde d’aujourd’hui.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.